Le plan stratégique présente les projets déjà lancés de « Green & Social Housing »

[logements sociaux et écologiques], visant la réalisation de bâtiments durables à énergie quasi nulle, en partenariat avec Officinæ Verdi Group.

16 janvier 2017. La réduction de 15% des émissions directes de C02 en 2021, l’innovation et les partenariats stratégiques afin de réduire l’impact sur l’environnement de la filière, la construction à « énergie quasi nulle». Voilà les objectifs clés que Manni Group, leader sur le marché international des usinages de composants en acier et de panneaux isolants métalliques pour les constructions, opérant dans le secteur des énergies renouvelables, s’est fixés pour un développement durable de ses activités, en vue de promouvoir l’économie verte et circulaire, en contribuant activement à l’implication du secteur de la construction dans ce changement.

Les principes sur lesquels se fonde l’engagement de Manni Group dans le domaine du développement durable socio-environnemental sont définis dans la Politique de Durabilité, le document officiel grâce auquel la Holding véronaise trace les grandes lignes pour la création d’une valeur dans l’ensemble de la filière, selon une approche inclusive et multisectorielle, afin de renforcer en permanence son propre rôle dans le domaine socio-environnemental, de se distinguer en termes d’innovation et de qualité, grâce à la recherche de nouveaux créneaux sur les marchés établis et à la fourniture de produits uniques sur de nouveaux marchés, en vue d’instaurer un dialogue avec les parties prenantes et de garantir un développement équitable et durable pour les personnes et les territoires.

« Manni Group croit en un objectif ambitieux, celui qui vise à la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 15% avant 2021 – affirment Giuseppe Manni et Enrico Frizzera, respectivement, Président et Administrateur Délégué du Groupe. En parfait accord avec les engagements environnementaux pris par le Groupe, nous poursuivons cet objectif et les actions mises en œuvre pour l’atteindre, afin de contribuer, nous aussi, à la lutte contre le changement climatique et de maintenir le réchauffement de la planète en-deçà de 2°C : le défi de notre époque ».

La stratégie de réduction de l’impact sur l’environnement, développée en partenariat avec OVaerdi Group, Coentreprise d’Unicredit et du WWF, pourra être vérifiée par des appareils intelligents de mesure et de contrôle, afin de garantir le monitorage des résultats obtenus, et être soutenue par des initiatives concrètes de la part de toute la filière, telles que le Green & Social Housing Project, issu de la coentreprise avec OV Group | Green Capital Alliance.

Parmi les dernières innovations de 2017, le projet industriel se base sur une technologie modulaire extrêmement évolutive (structure, autoproduction d’énergie, mesure, réutilisation de matériels de rebut), en mesure de développer tout type de bâtiments : du logement social écologique au bâtiment ultra-performant. Basé sur un modèle de construction « à énergie quasi nulle », déjà répandu dans les pays nordiques, le projet générera des performances énergétiques à long terme (30 ans), une réalisation rapide (environ 1 à 2 semaines) et des coûts réduits de ~30% par rapport à ceux du marché traditionnel de la construction. Les habitations, actuellement en phase de développement, seront caractérisées par une enveloppe de bâtiment en acier et matériaux naturels, par l’utilisation de panneaux extrêmement isolants, de vitrages à faible émissivité, d’installations de production d’énergie à partir de sources renouvelables pour leurs propres besoins, de systèmes de stockage de l’énergie, de plateformes de surveillance et de contrôle de la consommation d’énergie et de systèmes d’éclairage à LED à basse consommation. L’utilisation des structures peut prendre un aspect social d’une grande valeur dans le cas de populations touchées par des catastrophes naturelles ou en matière de logements sociaux. Pour plus d’information: www.greensocialhousing.com.

«Les zones d’activités dans lesquelles nous opérons – déclare Giuseppe Manni, Président de Manni Group – nous donnent l’opportunité d’apporter une contribution importante au défi environnemental en termes d’innovation et de développement durable : l’acier est un élément entièrement recyclable, qui peut être réemployé indéfiniment sans perdre ses qualités et l’énergie produite par des sources renouvelables est un secteur stratégique pour toute politique de réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’engagement que nous avons pris, en adoptant notre Politique de Durabilité, est celui de renforcer notre leadership, en nous inspirant des principes de l’économie circulaire et de mener une stratégie orientée vers la création de valeurs dans toute la filière, en contribuant ainsi à la réduction des impacts socio-environnementaux, non seulement du Groupe, mais aussi du système ».

La Politique de Durabilité anticipe en effet un autre futur engagement de Manni Group, visant à définir une Politique d’Approvisionnement améliorée, qui, par le biais d’une comparaison des parties prenantes, permettra de contribuer à la réduction des impacts de toute la filière et de consolider l’engagement du Groupe dans la création d’une valeur grâce à des partenariats stratégiques afin d’adopter des solutions de plus en plus évoluées.

Manni Group

Actif dans le secteur de l’acier depuis 1945, comptant 12 sociétés opérationnelles et 23 sites de production et disposant de services et d’une distribution au niveau mondial, Manni Group est aujourd’hui leader sur le marché international des usinages de composants en acier et de panneaux isolants métalliques pour les constructions, des énergies renouvelables et du rendement énergétique. Avec un chiffre d’affaires comptant 10 000 clients dans 60 pays différents, il a atteint en 2015 une facturation de 500 M € grâce aux investissements permanents dans la Recherche et le Développement, à son engagement constant pour parvenir aux niveaux les plus élevés de qualité et de service, et à sa capacité d’allier technologie et développement durable.

L’entrée en 2016 dans Officinæ Verdi Group – société leader dans le secteur de l’Économie Verte, issue de la coentreprise entre Unicredit et le WWF, pour structurer des investissements financiers durables et développer des projets écologiques – et la constitution avec OV Group de Green Capital Alliance® – Entreprise d’intérêt pour la société, accélérateur d’innovations dans le domaine de l’économie circulaire et verte – témoignent de la cohérence de la conception industrielle. Avec Officinæ Verdi Group, Manni Group a entamé le parcours de « Business Sustainability » (Durabilité des entreprises), visant à la réduction des ses propres impacts et – à l’avenir – du système, à l’adoption de technologies innovantes et efficaces pour développer des produits et des services orientés vers l’économie verte et circulaire, selon des critères de sécurité, de qualité et de durabilité.

 

Green Capital Alliance Entreprise d’intérêt pour la société

Manni Group est, avec Officinæ Verdi Group, fondateur de Green Capital Alliance, entreprise d’intérêt pour la société, concentrée sur l’innovation dans le secteur de l’économie verte et circulaire, ayant l’objectif de promouvoir et d’accélérer la mise sur le marché d’innovations « ready to market » (prêtes à la commercialisation) dans des secteurs économiques stratégiques et, à long terme, de promouvoir le changement du modèle de développement actuel dans le sens d’une économie verte et circulaire (recyclage et réutilisation).

pdf

CP_Manni Group Sustainability Policy_16012016_FR

By |Comments Off on LE DÉVELOPPEMENT DURABLE EN TANT QUE MOTEUR POUR L’AVENIR DE MANNI GROUP : SA POLITIQUE DE DURABILITÉ DÉCRIT L’ENGAGEMENT VISANT À RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE C02 ET À PROMOUVOIR L’ÉCONOMIE VERTE ET CIRCULAIRE DANS TOUTE LA FILIÈRE